Les habitant·e·s du quartier de Seebach à Zurich se retrouvent au «HANS BANK»

Auteure: Anina Torrado Lara
Photos: zVg

Cette question préoccupe probablement de nombreuses communes et villes de Suisse: comment établir une «culture de soutien» dans un quartier? Avec la «Bankbau-Fest», le quartier de Seebach en périphérie de Zurich a trouvé le moyen de réunir les gens lorsqu’ils ont un projet commun.

L’ambiance est joyeuse ce 22 août 2020 sur la Seebacher Platz: des dizaines d’habitant·e·s du quartier se sont réuni·e·s pour assembler des bancs en bois. Le matériel et les instructions ont été fournis par «About Us! Zürich Interkulturell» (about-us.ch). Les grands et les petits s’entraident et laissent libre cours à leur créativité. Résultat: 37 bancs individuels peints en de multiples couleurs. En début de soirée, les gens se mettent à installer les bancs devant leur maison.

Tout Seebach se réunit pour construire des bancs en bois et les peindre.

L’enjeu: s’asseoir ensemble sur un banc

Par leur action,que les habitant·e·s de Seebach appellent HANS BANK, elles et ils donnent un signe de rapprochement et d’appartenance au quartier. Le nom parle de lui-même: comme «Hans Dampf», les bancs se trouvent «dans toutes les ruelles» et invitent à s’y asseoir et à échanger.  

Marianne Reiser de l’Église catholique Maria Lourdes Seebach – l’un·e des 12  porteuses/porteurs du projet – est totalement séduite par l’engagement des habitant·e·s du quartier: «Nous souhaitons promouvoir et rendre visible une culture de soutien dans notre quartier.» Le projet HANS BANK est une vraie réussite. «Des gens de mondes très différents et de tous âges se sont réunis pour jouer, chanter, partager l’apéritif, débattre ou discuter avec leurs voisin·e·s autour d’un café et d’un gâteau.» Il s’agit d’une culture de soutien vivante, car elle va à l’encontre de l’anonymat et amène chaque habitant·e du quartier à se considérer comme faisant partie d’un ensemble plus vaste et à prendre conscience de son importance.

Des habitant·e·s du quartier en train d’échanger à la HANS BANK.

Sandbank, Banco dei Vicini ou banc de la poésie

Les bancs ont été officiellement inaugurés le 5 septembre 2020. Deux balades, pour un total de 17 lieux, ont permis de découvrir les bancs décorés avec créativité. L’une des promenades menait du «banc de sable», où des châteaux de sable ont été construits au milieu d’un arrêt de tram, au «banc de la poésie», en passant par le banc «dei Vicini», où les gens ont trinqué au prosecco. Des amoureux s’y sont attardés et se lisaient des poèmes. Enfin, deux joueurs de cor des Alpes ont joué dans la grange du quartier.

La culture du soutien à Zurich Seebach

L’idée pour HANS BANK est venue d’«About Us! Zürich Interkulturell» (about-us.ch). Sur mandat de la ville de Zurich, l’organisation présente chaque année en septembre des semaines de programme interculturel, durant lesquelles des projets artistiques et des activités socioculturelles mettent en évidence la diversité de la ville de Zurich. About Us! Zurich Intercultural s’est rendue à Seebach en septembre 2020 et a fourni gratuitement un kit de construction et le matériel pour les bancs.

Les associations et organisations suivantes étaient présentes au HANS BANK de Seebach: Verein Internationalhof & MAXIM Theater, Verein Zusammenleben Kolbenacker, Trägerverein Quartierscheune Frohbühl, Pfarrei Maria Lourdes & Werkstatt achzg52, GZ Seebach/ Stiftung Zürcher Gemeinschaftszentren, Stiftung islamische Jugend, Eltern Schulhaus Himmeri & Schulhaus Himmeri, Reformierte Kirche Zürich Kirchenkreis Elf, Verein Stadtgeiss, VSJF Familientandem, claro Weltladen Seebach, Quartierbeiz «Da Zi Mauri» ainsi que de nombreuses et nombreux bénévoles.

Il existe des projets similaires ailleurs, par exemple aux Pays-Bas.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.